MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS

Congédiement réclamé pour Alex Burrows chez le Canadien de Montréal: retournement de situation majeur

Publié le 21 février 2024 à 9h14
PAR NICOLAS DESROSIERS
Pour une bonne partie de la saison, ça brassait pas mal dans les médias autour d'Alex Burrows, l'entraîneur attitré aux unités spéciales chez le Canadien, en raison de plusieurs problèmes importants.

L'avantage numérique était désastreux, alors qu'on affichait l'un des pires rendements de la ligue, depuis plus d'une saison.

« L'entraîneur qui s'occupe de l'avantage numérique est Alex Burrows. Celui-ci a été embauché par le Canadien le 24 février 2021. Si nous regardons la fiche du Tricolore au niveau de l'avantage numérique depuis son embauche, ce n'est pas bien reluisant. En effet, depuis son embauche, le Canadien a toujours le deuxième pire avantage numérique de la LNH. » - tiré d'un article qui date d'il y a un an environ.

Ça a même atteint un point presque de non-retour dans un match contre le Wild du Minnesota, au Centre Bell, alors que l'attaque à cinq du Tricolore a accordé deux buts à l'adversaire, sur la même infériorité numérique.


Une triste scène s'en est suivi, alors que les fans se sont mis à scander haut et fort « Fire Burrows » dans le domicile du CH.

Retournement de situation majeur chez le Canadien



Quel dénouement carrément inattendu, mais extrêmement glorifiant pour l'ancien joueur de la LNH, qui est devenu un entraîneur, puisque son équipe affiche désormais un rendement jamais vu depuis des années à Montréal.

Le Canadien a le 8e meilleur avantage numérique de toute la LNH depuis près de trois mois.

« Huitième meilleur de la LNH depuis le 13 décembre, fonctionnant à près de 25 % et semblant très dangereux à chaque fois qu'il touche la glace.

Une évolution importante pour l'avenir, et elle ne fera que s'améliorer avec les joueurs à venir. » - Eric Engels

Le journaliste de Sportsnet, Eric Engels, ajoute ceci:

« Les Canadiens ont enfin une unité en avantage numérique à craindre.

Cela fait des années que nous ne pouvions pas dire cela, mais la taille de l'échantillon est désormais suffisamment grande pour le dire de manière définitive. Le CH a un avantage numérique dangereux. »

Il faut dire toutefois d'emblée que les insuccès de l'équipe dans cette facette de jeu n'étaient pas entièrement attribuables à Burrows, bien qu'il en soit le responsable. L'équipe n'avait pas encore les bons éléments en place pour connaître du succès.

Néanmoins, il faut dire que l'éclosion de Juraj Slafkovsky est l'élément déclencheur de ce succès récent de la première vague d'unité spéciale.

Son ajout sur le flanc droit vient ajouter une dimension qui n'existait pas avant, et ça change tout pour le Canadien.


Crédit: Habs et LNH
PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS