MEMBRE
Marqueur
  MEMBRE
RECHERCHE
Jonathan Drouin avec le Canadien de Montréal
Crédit photo: BPM Sports

Canadien de Montréal: information majeure concernant Jonathan Drouin

Publié le 2 avril 2024 à 10h48
Par:

Ayant évolué avec le Canadien de Montréal durant six saisons, Jonathan Drouin n'a pas vu son séjour dans la métropole se dérouler comme il l'aurait souhaité. En effet, sa production offensive a drastiquement chuté en raison de ses blessures récurrentes.

Arrivé en sauveur lorsque Marc Bergevin a fait son acquisition en retour de Mikhail Sergachev, l'attaquant québécois a croulé sous la pression énorme des partisans, eux qui voyaient en Drouin la prochaine vedette de l'organisation montréalaise.

Malgré ses deux premières saisons où il a été un élément clé chez le Tricolore, les nombreuses blessures l'ont grandement ralenti. Ses performances sur la patinoire se sont par la suite détériorées, ce qui a conduit l'ancien troisième choix au total à souffrir d'anxiété, l'obligeant ainsi à s'éloigner de l'entourage de l'équipe à quelques reprises.

Cependant, selon les informations récemment partagées par Tony Marinaro sur les ondes de BPM Sports, nous avons appris que Jonathan Drouin avait toujours voulu jouer pour le Canadien de Montréal, et ce, même lorsqu'il était avec le Lightning de Tampa Bay. Conscient de la pression que subit un Québécois qui évolue avec le CH, l'attaquant était convaincu qu'il saurait s'adapter à un marché aussi exigeant que celui de Montréal.


Malheureusement, ce n'est pas ce qui est arrivé

De plus, d'après les propos de Tony Marinaro, c'est des personnes très proches dans l'entourage de l'attaquant qui lui auraient confirmé cette information. Toutefois, ce n'est pas tout, ce sont ces mêmes personnes qui auraient glissé un mot à Marc Bergevin, stipulant que Drouin souhaitait absolument revêtir l'uniforme du Bleu-Blanc-Rouge.

Ce serait donc à ce moment que le directeur général du Canadien de Montréal aurait contacté son homologue, John Cooper, afin d'entamer les discussions qui ont finalement mené à la transaction impliquant l'attaquant originaire de Sainte-Agathe.

« Il y a des Québécois qui sont capables de gérer la pression et il y des Québécois qui ne sont pas capables de gérer la pression de Montréal.

Drouin, quand il a été échangé aux Canadiens de Montréal là [] j'avais des membres de son entourage, des personnes très proches de lui, qu'ils m'avaient glissé à l'oreille que lorsqu'il était avec le Lightning de Tampa Bay, Drouin voulait vraiment jouer pour le Canadien.

Avec Steve Yzerman, ça n'allait pas bien. Avec John Cooper, ça n'allait pas bien. On entendait des rumeurs à son sujet, comme quoi il n'est pas facile à gérer ce gars-là, il n'est pas facile à coacher, mais j'ai fait confiance à ces personnes-là, car ils le connaissaient très bien et ils me disaient: «Tu vas voir, il veut venir à Montréal et t'sais la pression, il va la manger, il n'y a pas de problème».

Finalement, on l'a vu quand il est venu avec le Canadien et que son souhait a été exaucé, parce que ces mêmes personnes qui m'ont glissé ça à mon oreille l'ont également glissé à l'oreille de Marc Bergevin aussi, donc, Marc Bergevin a commencé les pourparlers avec le Lightning. On a vu qu'il s'est effondré. » - Tony Marinaro

Wow! C'est énorme comme primeur!

C'est vraiment triste de constater qu'un joueur provenant de chez nous souhaitait réellement endosser l'uniforme du CH, mais que son parcours au sein de l'organisation a été parsemé d'embûches en raison de la pression incroyable qui existe dans le marché de Montréal.

Heureusement, Jonathan Drouin semble finalement avoir retrouvé le plaisir de jouer, lui qui connaît une saison du tonnerre aux côtés de son bon ami Nathan MacKinnon avec l'Avalanche du Colorado. S'approchant dangereusement du plateau des 50 points, lui qui revendique 15 buts et 33 passes, le numéro 27 a réussi à relancer sa carrière loin des projecteurs montréalais.

Chose certaine, nous espérons fortement qu'il pourra continuer à connaître du succès et, qui sait, peut-être remporter une Coupe Stanley!



Crédit: Échange: primeur impliquant Jonathan Drouin et le Canadien de Montréal
10 dernières chroniques