MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
Joshua Roy, Gary Bettman, LNH, Canadiens de Montréal
Crédit photo: USA Today

Annonce majeure regrettable de Gary Bettman? Ce serait dommage pour le Canadien

Publié le 10 juin 2024 à 11h29
Par:

Dans les dernières heures, une nouvelle surprenante et décevante a fait surface concernant le repêchage, et celle-ci serait vraiment dommage pour les Canadiens de Montréal.

Durant son populaire podcast 32 Thoughts, l'informateur réputé de la LNH, Elliotte Friedman, a dévoilé quelque chose de gros sur un changement majeur qui pourrait survenir prochainement, et qui pourrait être annoncé par la ligue, en 2026.

La formule actuelle des repêchages, qui s'échelonne sur sept rondes, pourrait se voir être réduite à seulement quatre rondes, à partir de la prochaine convention collective.

Voici les explications de Friedman sur le sujet :


« Certains agents de joueurs croient que le repêchage de la LNH devrait être raccourci à seulement 4 rondes, et il est possible que l'AJLNH se batte pour raccourcir le repêchage lors de la prochaine CBA, selon Elliotte Friedman (32TP).

Le raisonnement est que les joueurs qui n'obtiennent pas de contrat sont pour la plupart des choix ultérieurs, et les gens (principalement des agents) se demandent pourquoi les joueurs sont liés à une équipe pendant 2 à 4 ans, pour ensuite ne pas obtenir de contrat de cette équipe.

«Ils pensent presque que c'est comme empêcher un joueur de vraiment commencer sa carrière dans la LNH. Nous verrons ce qui se passe là-bas.»

La convention collective actuelle expire à la fin de la saison 2025-2026. » - NHL News

Donc, nous apprenons que les agents de joueur militeraient fortement pour la réduction du nombre de rondes de repêchage, et du même coup, sur l'élimination de trois choix de moins par organisation à chaque cuvée.

« Les agents se disent donc que si les espoirs n'étaient pas repêchés, ils pourraient aller voir les équipes qui seraient intéressées à les signer comme agent libre au lieu d'être «pris» pendant des années avec une organisation qui doit composer avec une limite de contrats. » - Charles-Alexis Brisebois, DLC

À LIRE AUSSI : Un monstre talentueux de 6 pieds 7 pouces acquis grâce à Sean Monahan?

À LIRE AUSSI : Annonce majeure de Gary Bettman concernant le retour des Nordiques de Québec

En gros, ce changement prioriserait qu'un seul camp, et c'est celui des agents et des joueurs. Les équipes auraient donc nettement moins de pouvoir en lien avec les espoirs.

De plus, cette situation pourrait grandement favoriser les marchés qui attirent constamment les meilleurs agents libres, comme New York et Tampa Bay, notamment.

Quel est l'impact d'une réduction à quatre rondes pour les Canadiens



Si l'organisation montréalaise s'est fait énormément critiquer par le passé pour ses sélections lors des premiers tours, étrangement, quelques belles trouvailles ont été faites dans les rondes tardives.

Nous pouvons penser à Joshua Roy, Rafaël Harvey-Pinard, Cayden Primeau, Jake Evans, Brendan Gallagher et Michael Pezzetta, qui sont tous des joueurs repêchés à partir de la 5e ronde et plus de l'édition actuelle du club.

Le Tricolore semble avoir une belle formule présentement pour dénicher des cartes cachées dans les dernières sélections du repêchage, donc de perdre cette possibilité pourrait faire mal à l'organisation.

Ce serait certainement un changement majeur pouvant affecter plusieurs formations de la ligue qui réussissent à bien repêcher, de la première à la dernière ronde.

Cependant, je doute que le CH se retrouve parmi celles qui seraient avantagées par cette importante modification potentielle.



Crédit : DES AGENTS VEULENT RÉDUIRE LE NOMBRE DE RONDES AU REPÊCHAGE
10 dernières chroniques