MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE

PATRICE BERGERON BRISE LE SILENCE SUR LE FAIT DE POTENTIELLEMENT VENIR À MONTRÉAL CET ÉTÉ

27 SEP 2022 À 20H11      DAVID ST-JEAN
Patrice Bergeron a signé un contrat d'une saison avec les Bruins de Boston le 8 août dernier, mais il était joueur autonome depuis le 13 juillet. Kent Hughes a été son agent pendant très longtemps, donc les rumeurs de voir M. Selke à Montréal étaient très nombreuses.

En entrevue à l'émission JiC à TVA Sports mardi, Patrice Bergeron a tenu à mettre les pendules à l'heure sur les rumeurs de cet été :

« Honnêtement, je n'ai y pas pensé. Je dois beaucoup à Kent Hughes. On a une belle relation, on est encore de très bons amis. J'ai vu ses enfants grandir et maintenant, ils sont repêchés dans la Ligue nationale, ce qui est fou à penser.

On parle de loyauté et de respect mutuel, c'est la même chose avec Kent. Pour nous, ça fait 20 ans qu'on se connaît, il me connaît aussi en tant que personne, ce que je veux et mes principes. Je pense qu'il le savait. J'avais une réflexion à faire, il voulait me laisser le temps de prendre ce temps-là. Il savait que pour moi, c'était Boston ou c'était de retourner passer plus de temps en famille. »


Le capitaine des Bruins explique ensuite les raisons exactes qui font que Montréal n'était pas une option pour lui :

« Je comprenais la coïncidence que Kent, qui était mon agent, est arrivé directeur général à Montréal. Je suis un Québécois. Donc, c'était le "perfect storm" si on veut. Il reste que de mon côté, je lui souhaite bonne chance et j'ai confiance qu'il va faire un travail exceptionnel. Par contre, pour moi, mes enfants ont grandi à Boston, ils sont nés à Boston. J'ai passé plus que la moitié de ma vie à Boston. Je n'étais pas capable de me voir ailleurs que là. »

Une chose est certaine, même si Bergeron joue pour Boston, qui est un peu l'ennemi juré des Canadiens et de nombreux partisans de la Sainte-Flanelle, sa loyauté n'a pas de prix et c'est tout à son honneur :

« Je pense qu'il y a une situation qui est un peu différente de mon côté. C'est important pour moi, il y avait un côté loyauté qui a été réciproque depuis le début de ma carrière. J'ai commencé avec les Bruins de Boston et je voulais terminer avec les Bruins de Boston. »


Oubliez les rumeurs au sujet de Bergeron à l'avenir, le Québecois ne jouera pas ailleurs qu'à Boston, même que son contrat d'une saison, moulé parfaitement pour entrer dans la masse des Bruins, démontre bien qu'il pourrait prendre sa retraite aux termes de la présente campagne.
EN FEU 
TRANSACTION CANADIEN ET AVALANCHE: PIERRE LEBRUN SAVANCE ET UN NOUVEAU DÉVELOPPEMENT MAJEUR POURRAIT ACCÉLÉRER LES NÉGOCIATIONS
TRANSACTION CANADIEN ET AVALANCHE: PIERRE LEBRUN S'AVANCE ET UN NOUVEAU DÉVELOPPEMENT MAJEUR POURRAIT ACCÉLÉRER LES NÉGOCIATIONS
LE CANADIEN DE MONTRÉAL NARGUE SOLIDEMENT ARBER XHEKAJ POUR LA BONNE CAUSE
LE CANADIEN DE MONTRÉAL NARGUE SOLIDEMENT ARBER XHEKAJ POUR LA BONNE CAUSE
LES RUMEURS SUR ERIK KARLSSON SEMBLENT SE CONFIRMER
LES RUMEURS SUR ERIK KARLSSON SEMBLENT SE CONFIRMER
LE VERDICT EST TOMBÉ POUR LE DÉFENSEUR QUI ÉCOPERA CE SOIR ET ÇA NE FAIT PAS LE BONHEUR DES PARTISANS
LE VERDICT EST TOMBÉ POUR LE DÉFENSEUR QUI ÉCOPERA CE SOIR ET ÇA NE FAIT PAS LE BONHEUR DES PARTISANS
À VOIR: JACOB TROUBA TENTE DE DÉTRUIRE COMPLÈTEMENT NICO HISCHIER, MAIS IL FAIT UN FOU DE LUI TOTALEMENT ET ÇA FAIT LE TOUR DU WEB
À VOIR: JACOB TROUBA TENTE DE DÉTRUIRE COMPLÈTEMENT NICO HISCHIER, MAIS IL FAIT UN FOU DE LUI TOTALEMENT ET ÇA FAIT LE TOUR DU WEB
UNE SCÈNE TERRIFIANTE EST ARRIVÉE À COLUMBUS LUNDI SOIR ET JACK EICHEL EST LA VICTIME
UNE SCÈNE TERRIFIANTE EST ARRIVÉE À COLUMBUS LUNDI SOIR ET JACK EICHEL EST LA VICTIME
GARY BETTMAN PRIS UNE DÉCISION COMPLÈTEMENT RIDICULE QUI DONNE UNE SOLIDE CLAQUE AU POSSIBLE RETOUR DES NORDIQUES
GARY BETTMAN A PRIS UNE DÉCISION COMPLÈTEMENT RIDICULE QUI DONNE UNE SOLIDE CLAQUE AU POSSIBLE RETOUR DES NORDIQUES
ALEXANDER ROMANOV NEST PAS DANS LES BONNES GRÂCES DES ISLANDERS
ALEXANDER ROMANOV N'EST PAS DANS LES BONNES GRÂCES DES ISLANDERS
pub
CHRONIQUES