MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS

Annonce officielle du Canadien: Le sort d'Arber Xhekaj est enfin connu

Publié le 21 février 2024 à 12h09
PAR CÉDRICK GERVAIS
Au courant des dernières minutes, l'entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Martin St-Louis, a officiellement annoncé qu'il procèderait à quelques changements en vue du matchs face aux Sabres de Buffalo.

En effet, il a confirmé que le défenseur Jordan Harris effectuera un retour au jeu, lui qui prendra la place de Johnathan Kovacevic sur la troisième paire défensive. De plus, Jesse Ylönen retrouvera son poste dans la formation montréalaise alors que Michael Pezzetta regardera la rencontre du haut de la passerelle.

Finalement, malgré un match très difficile face aux Rangers de New York jeudi dernier, partie dans laquelle Samuel Montembeault a accordé un total de sept buts sur seulement 31 lancers, le cerbère québécois sera à nouveau devant la cage du Tricolore. Le gardien de 27 ans obtiendra donc un 27e départ cette saison, lui qui cumule une fiche de 12 victoires, 9 défaites et 4 revers en prolongation jusqu'à présent cette année.

« Martin St-Louis confirme que Jesse Ylönen et Jordan Harris seront de retour dans la formation. Michael Pezzetta et Johnathan Kovacevic seront laissés de côté. Samuel Montembeault sera devant le filet. » - Canadien de Montréal



Quelle bonne nouvelle!

Un verdict est finalement annoncé pour Arber Xhekaj



Certains observateurs craignaient que le shérif perdre sa place dans l'alignement de Martin St-Louis avec le retour au jeu de Jordan Harris, mais voilà que l'entraîneur-chef lui octroie un beau vote de confiance.

On adore!

Le numéro 72 du Bleu-Blanc-Rouge a possiblement joué son meilleur match depuis son rappel face aux Capitals samedi et nous sommes très heureux de voir qu'il demeurera en uniforme. Maintenant, à lui de prouver qu'il mérite sa place dans la brigade défensive montréalaise, et ce, match après match.

PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS