MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
NHL BLESSURES    CALENDRIER    STATS
3E | 11:39
1
3
25 MAI 2022 B P PTS
NATHAN MACKINNON
2 1 3
GABRIEL LANDESKOG
1 - 1
VLADIMIR TARASENKO
1 - 1
BOWEN BYRAM
- 1 1
NICK LEDDY
- 1 1
ARTTURI LEHKONEN
- 1 1
CALE MAKAR
- 1 1
MIKKO RANTANEN
- 1 1
BRAYDEN SCHENN
- 1 1
DEVON TOEWS
- 1 1
NICOLAS AUBE-KUBEL
- - -
IVAN BARBASHEV
- - -
ROBERT BORTUZZO
- - -
TYLER BOZAK
- - -
PAVEL BUCHNEVICH
- - -
ANDREW COGLIANO
- - -
J.T. COMPHER
- - -
JUSTIN FAULK
- - -
DARREN HELM
- - -
VILLE HUSSO
- - -
règle loterie pourrait avantager futur

UNE RÈGLE DE LA LOTERIE POURRAIT AVANTAGER LE CH DANS LE FUTUR

10 MAI 2022 À 19H11      DAVID ARMONI
Le diable se cache dans les détails comme le dit l'adage. Grâce au journaliste du Journal de Québec Kevin Dubé, on a su que le Tricolore pourrait repêcher au premier rang même si son nom n'est pas scandé aujourd'hui lors de la loterie de la LNH.

Selon ce qu'on comprend, une équipe qui se retrouverait entre le 12e et 16e échelon dans le boulier pourrait remporter la loterie. Toutefois, les règles sont claires. Cette équipe grimperait de 10 rangs au maximum, ce qui ferait en sorte que la 16e équipe pourrait parler au sixième rang dans le meilleur des mondes.


Pour le Tricolore, cela signifie que ce scénario pourrait faire en sorte qu'il puisse repêcher premier même si le nom de l'équipe n'est pas appelé par le commissaire ou le commissaire-adjoint ce soir du côté des bureaux de la LNH au New Jersey.

Encore mieux que cela, Kevin Dubé amène d'autres informations qui feront saliver les partisans de la Sainte-Flanelle. Si une telle situation se matérialisait ce soir, cela signifierait que le CH repêcherait premier en juillet lors de l'encan amateur présenté au Centre Bell, mais sans perdre un premier choix d'ici un horizon de cinq ans.

L'une des règles en vigueur pour éviter un scénario digne des Oilers d'Edmonton veut qu'une équipe de la LNH ne peut gagner plus de deux fois la loterie sur une période de cinq ans. Cela signifie que les Canadiens de Montréal pourraient repêcher au premier rang durant cinq ans si la situation venait à se présenter trois fois de la sorte.




Les explications du journaliste sont limpides et peuvent faire rêver quelques partisans. À suivre...