MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS

Un renfort inestimable pourrait se joindre à Nick Suzuki et Cole Caufield avec l'ajout de William Nylander, selon la projection de David Ettedgui

Publié le 18 septembre 2023 à 9h04
PAR NICOLAS DESROSIERS
Le Canadien de Montréal est en train de se bâtir une belle relève avec plusieurs jeunes prometteurs qui batailleront prochainement pour un poste dans l'alignement du grand club.

L'organisation a une solide profondeur au niveau de sa défensive, avec plusieurs espoirs ayant un potentiel intéressant dans la LNH. À l'attaque, il y a des jeunes de très bon calibre, mais il n'y en a aucun avec la projection pour devenir un joueur d'élite.

Dans le jeune noyau principal où l'on compte Nick Suzuki, Cole Caufield, Kirby Dach, Alex Newhook et Juraj Slafkovsky, il manque toujours ce producteur offensif naturel pouvant aligner les saisons de plus de 80 points. C'est ce qui manque présentement dans le bassin d'espoirs du Tricolore, et à moins de repêcher dans le top-3 du prochain repêchage, un attaquant de ce calibre manquera toujours à l'appel dans les années à venir.

Or, il se trouve qu'une opportunité exceptionnelle pourrait se présenter pour Kent Hughes à l'été 2024. Selon les dires de David Ettedgui, l'ancien agent de joueur devenu analyste, le CH doit absolument cibler William Nylander.


« J'espère qu'ils le signeront. Ils ont absolument besoin d'un joueur, et ils n'en ont aucun dans leur système en ce moment, qui a cette coche de plus à son jeu. »

En raison de son âge, alors qu'il aura 28 ans en mai prochain, il est vrai que son acquisition pourrait bien se jumeler au jeune groupe de leaders du Canadien. Fort d'une saison de 40 buts et 87 points l'an dernier, le Suédois serait une prise de très grande qualité pour consolider un puissant top-6 à Montréal.

Toutefois, comme le mentionne Ettedgui, une acquisition potentielle de Nylander ne passera pas par une transaction, mais bien par une signature comme joueur autonome.

« Les Leafs ne vont jamais l'échanger au Canadien. Si Toronto peut faire une transaction, il ne viendra pas à Montréal. Mais le problème, c'est que si les Leafs veulent un bon retour pour Nylander, il faut que ce soit un sign-and-trade. Mais selon ce que je comprends, il a de très grandes attentes envers son prochain contrat. »

Dans l'optique où Hughes aura plus de 20 M$ à dépenser à l'été prochain, en prenant en considération que le plafond salarial demeure le même, il y aurait amplement d'argent de disponible pour soumettre une offre alléchante à l'attaquant des Leafs.

Reste à voir maintenant si ce dernier est aussi une cible intéressante aux yeux de la direction du club.


Crédit: Habs et LNH
PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS