MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS

Soumission au ballottage à venir? Martin St-Louis serait très déçu envers l'un de ses joueurs

Publié le 2 décembre 2023 à 9h54
PAR NICOLAS DESROSIERS
Ce fut une défaite difficile à avaler du côté du Canadien de Montréal jeudi dernier. L'équipe bataillait bien contre les puissants Panthers de la Floride, mais malheureusement le jeune Cayden Primeau a donné de mauvais buts en troisième période pour échapper le match.

Je suis d'accord qu'il n'a pas été bon, mais il faut dire que le Tricolore n'avait marqué aucun filet non plus au moment où la chaîne a débarqué pour Primeau.

Tu ne gagnes pas de match si tu ne comptes pas, ou même si tu en marques un, comme ce fut le cas finalement pour le CH. De plus, ce n'est pas la faute du gardien si le club n'a pas inscrit un seul but en six occasions d'avantage numérique non plus.

Bref, malgré tout ça, plusieurs ont attribué la défaite à Primeau, dont Martin St-Louis, selon les dires de Stéphane Fiset à L'Antichambre. Lors de son point de presse, l'entraîneur-chef n'était pas content envers son gardien, même s'il n'a pas voulu le blâmer directement.


L'ancien gardien de la LNH a affirmé que le ménage à trois commence sérieusement à peser lourd pour St-Louis et qu'il commençait à être irrité par la situation.

« Il est fâché d'une situation. Martin n'a jamais osé blâmer les joueurs, mais ce soir, tu vois qu'il est fâché contre son gardien de but. L'équipe a joué un bon 40 minutes et en troisième période, Primeau a donné de mauvais buts, ce qui a changé complètement l'allure du match. Pis peut-être que ce n'est pas Primeau qu'il aurait voulu avoir devant le filet (face aux Panthers). » - Stéphane Fiset

Voici l'extrait en question :


J'ai toujours trouvé ça injuste de blâmer un jeune pour des erreurs, quand des vétérans de plusieurs saisons en font également. Jake Allen n'a pas été bon non plus contre les Kings de Los Angeles, dans un match assez similaire où l'équipe n'apportait aucune offensive.

Pourtant, malgré deux buts discutables qui ont été accordés par ce dernier, personne n'est monté aux barricades, alors que pour Primeau, à 24 ans, c'est devenu un fait négatif marquant pour sa carrière.

Une mauvaise période en cinq matchs et on veut soudainement s'en débarrasser. Je ne la comprends pas!

Crédit : Go Nordiques
PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE