MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
Mitch Marner, Maple Leafs de Toronto
Crédit photo: TSN

Offre d'échange pour Mitch Marner: ça ferait pleinement du sens

Publié le 19 mai 2024 à 10h43
Par:

La direction des Maple Leafs de Toronto a confirmé que de gros changements devraient survenir au sein de l'alignement cet été, impliquant une transaction majeure.

Après le changement d'entraîneur-chef, il y aurait un départ à prévoir parmi le fameux noyau de quatre attaquants de l'équipe.

En raison des statuts contractuels d'Auston Matthews et de William Nylander qui viennent de signer une prolongation de contrat, ce n'est pas le même constat pour John Tavares et Mitch Marner. Les deux derniers deviendront des agents libres sans restriction au terme de la prochaine saison.

Par contre, le nom qui circule le plus présentement est celui de Marner, qui a extrêmement déçu durant les dernières séries, encore une fois. Il faut dire qu'il a également une meilleure valeur que Tavares, ce qui contribue à l'intérêt de marchander ses services.


Une transaction majeure se profile à l'horizon impliquant Mitch Marner et les Predators de Nashville



Comme l'a rapporté l'informateur de la LNH, David Pagnotta, l'idée de voir le numéro 16 être échangé à Nashville est très crédible.

« Je crois que Nashville – à un moment donné – était l'une des équipes qui ont dit: si vous envisagez de l'échanger, appelez-nous! » – David Pagnotta

Les Predators ont quelque chose que les Leafs n'ont pas, soit un gardien d'élite pouvant faire la différence à lui seul.

À LIRE AUSSI: Kent Hughes aurait refusé un échange pour un favori de la foule

À LIRE AUSSI: Transaction: coup de théâtre impliquant Necas et les Canadiens

Puisque le jeune cerbère très prometteur Yaroslav Askarov cogne à la porte de la LNH, le DG Barry Trotz devra tôt ou tard prendre une grosse décision devant le filet de son équipe.

De plus, puisque Saros deviendra lui aussi un agent libre au terme de la prochaine campagne, l'idée d'obtenir Marner en retour fait pleinement de sens.

Du côté de Toronto, en plus d'ajouter un vrai gardien numéro un à sa formation, Brad Treliving pourrait fait une économie de près de 6 M$ sous le plafond salarial, ce qui est non négligeable.

Un ailier de premier trio contre un des meilleurs gardiens de la ligue, j'aime l'idée!



10 dernières chroniques