MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS
Michel Bergeron a sévèrement critiqué Nick Suzuki pour avoir refusé l'invitation d'Hockey Canada.
Crédit photo: Capture d'écran TVA Sports / Le Journal de Montréal

Michel Bergeron critique sévèrement Nick Suzuki et c'est pathétique

Publié le 23 avril 2024 à 21h16
PAR

Comme vous le savez, le capitaine du Canadien de Montréal, Nick Suzuki, a décliné l'offre de Hockey Canada afin de participer au Championnat du monde cet été, lui qui a plutôt opté pour des vacances bien méritées après une saison remarquable.

En effet, c'est tout à fait compréhensible alors que le numéro 14 du Tricolore a connu sa meilleure saison en carrière avec un total impressionnant de 33 buts et 44 mentions d'aide (77 points) en 82 rencontres. Il est le dernier joueur, depuis Alex Kovalev, à atteindre le seul des 75 points en une seule saison.

Il s'agissait notamment de la première fois en cinq ans, soit depuis son arrivée au sein de l'organisation, que Suzuki franchissait le plateau des 70 points, un exploit incroyable surtout lorsqu'on prend en compte les nombreuses difficultés éprouvées par l'attaque du Bleu-Blanc-Rouge.

D'ailleurs, l'attaquant de 24 ans n'a jamais raté une seule rencontre depuis qu'il a fait ses débuts dans le circuit Bettman, ayant disputé les 373 matchs disputés par le Tricolore depuis 2019-2020. Une statistique qui paraît peut-être anodine aux yeux de certains, mais qui démontre une fois de plus à quel point il est important dans la formation de Martin St-Louis.


C'est rare qu'un entraîneur-chef puisse compter sur son meilleur joueur, et ce, à toutes les rencontres d'une saison, année après année. Bien évidemment, avec cette séquence de 373 rencontres consécutives, Nick Suzuki mérite le titre d'homme de fer chez le Canadien.

À notre avis, cette circonstance exceptionnelle est la preuve irréfutable qu'il mérite pleinement un petit congé, mais ça ne semble pas être le cas pour tout le monde.

À LIRE AUSSI: Une annonce jamais vue serait en voie de se produire pour Weber

À LIRE AUSSI: Canadiens: Dach se vide le coeur et passe un gros message

Effectivement, lors de son passage sur les ondes de TVA Sports, l'ancien entraîneur-chef des Nordiques de Québec, Michel Bergeron, a sévèrement critiqué la décision de Nick Suzuki, indiquant qu'il n'avait pas d'affaire à refuser l'invitation d'Hockey Canada pour prendre des vacances.

« Quand je pense à de grands athlètes comme Ovechkin, lorsque son équipe était éliminée, il s'empressait d'aller rejoindre son équipe pour les championnats mondiaux...

Là, je vois Suzuki, et on me dit qu'il est fatigué. Fatigué de quoi?

J'ai entendu cette semaine que Crosby, si on lui demandait, il y penserait. Peux-tu imaginer que Crosby va au Championnat du monde, mais que Suzuki est fatigué? Est-ce qu'il y a quelque chose que je ne comprends pas dans ça? » - Michel Bergeron

Ce n'est pas la première fois que Bergy tient des propos insolites, mais là, c'est complètement ridicule. Il me semble que ce soit tout à fait normal qu'un joueur qui, saison après saison, répond présent à chacun des matchs, et ce, même s'il est incommodé par quelques petits bobos, préfère prendre un petit congé avant de se remettre à l'entraînement.

C'est sûr qu'on aurait bien aimé voir le capitaine compétitionner contre Cole Caufield et Juraj Slafkovsky, mais j'aime mieux qu'il se repose afin d'arriver en pleine forme pour le prochain camp d'entraînement, d'autant plus que le Canadien aura des attentes plus élevées en vue de la campagne 2024-2025.


Crédit Go Nordiques:
Michel Bergeron divague vraiment sur Suzuki en direct à TVA Sports
10 dernières chroniques
pub
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS