MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS

Coup de théâtre concernant un échange de Jake Allen: développement majeur de dernière minute

Publié le 29 février 2024 à 15h49
PAR NICOLAS DESROSIERS
À une semaine de la date limite des échanges, il faut dire que c'est presque anormalement calme sur le marché, présentement, avec seulement une transaction d'envergure survenue hier, depuis celle de Sean Monahan au début du mois.

Toutefois, cela ne veut pas dire que les équipes ne sont pas actives à l'heure actuelle, puisque ça brasse beaucoup en coulisses.

Développement important sur le marché des gardiens de but



Après avoir appris que les Predators retiraient finalement leur gardien étoile Juuse Saros du marché des échanges, voilà que les Flames de Calgary viennent de confirmer la même chose avec leur portier numéro un, Jacob Markstrom.

PUBLICITÉS


Maintenant que ces deux cerbères sont retirés de la circulation pour une potentielle transaction, ça ouvre directement la porte à d'autres options sur le marché, dont Jake Allen.

En lien avec la possibilité de voir le vétéran de 33 ans finalement changer d'adresse d'ici le 8 mars prochain, l'informateur Frank Seravalli vient de dévoiler une information majeure.

« En espérant que les autres DG de la LNH écoutent ce segment! ;)

En gros, Seravalli croit qu'Allen est le type de gardien qui pourrait rebondir dans un autre club.

Il dit aussi que si un gardien (dans la LNH) est échangé d'ici 1 semaine, ça pourrait bien être lui! » - Marc-Olivier Beaudoin


Donc, avec ce qu'il entend à travers la ligue, Seravalli mentionne que si un gardien devait être échangé au courant des prochains jours, il a de bonnes chances que ce soit Allen. Wow!

Dans cette optique, les Devils risquent d'être une équipe à surveiller de près, eux qui ont tenté activement de conclure une transaction avec Calgary et Nashville au courant de la dernière semaine.

Ce sera un dossier à surveiller de près.

PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS