MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE
PUBLICITÉS

Ayoye: Martin St-Louis a passé un gros message à Juraj Slafkovsky et ça en dit long

Publié le 28 février 2024 à 17h42
PAR CÉDRICK GERVAIS
Lors des dernières semaines, le premier choix au total en 2022, Juraj Slafkovsky, a connu une progression réellement impressionnante, si bien qu'il s'est imposé comme étant le complément idéal pour jouer aux côtés de Nick Suzuki et Cole Caufield sur la premier trio de Martin St-Louis.

D'ailleurs, cette nouvelle unité a eu énormément de succès récemment, se classant parmi les meilleures lignes de la LNH durant le mois de février. L'attaquant slovaque a notamment obtenu une série de huit matchs consécutifs avec au moins un point, séquence dans laquelle il a enregistré six buts et six mentions d'aide.

Par contre, lors des quatre derniers matchs, Juraj Slafkovsky a été incapable de contribuer offensivement, inscrivant son nom sur la feuille de pointage, et ce, pour les mauvaises raisons. En effet, l'attaquant a écopé de 10 minutes de pénalité en quatre rencontres, était souvent puni pour des punitions complètement inutiles.

Visiblement tanné de cette tendance nuisible à l'équipe, l'entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Martin St-Louis, a passé un gros message à son attaquant mardi soir. Effectivement, peu de temps après sa deuxième pénalité du match, MSL n'a pas hésité à clouer le numéro 20 au banc le temps d'une présence, offrant une opportunité à Joshua Roy de jouer sur le premier trio.

ADS

« Joshua Roy prend une présence sur la première ligne du Canadien en compagnie de Nick Suzuki et Cole Caufield. » - Via Priyanta Emrith

Bien évidemment, ce n'est rien de majeur, mais reste que l'attaquant devra trouver un moyen de demeurer discipliné s'il souhaite être en mesure d'apporter un impact positif sur les performances de l'équipe.

Juraj Slafkovsky a d'ailleurs été questionné sur ses deux punitions après la rencontre. L'attaquant a donné une réponse franche aux journalistes en indiquant qu'il trouvait difficile de se retrouver au cachot, car il ne souhaitait pas désavantager ses coéquipiers. Il a également mentionné qu'il souhaitait trouver une solution afin qu'une situation semblable ne se reproduise plus à l'avenir.

Décidément, il est conscient que les gestes qu'il a posés lors du match face aux Coyotes ont eu des répercussions négatives et il souhaite améliorer cet aspect de son jeu.

Chapeau à Slaf! Malgré ses 19 ans, il fait preuve d'une grande maturité et c'est très beau à voir!

Voyez sa réponse juste ici:

PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS