RECHERCHE
                 

Développement important qui pourrait tout changer pour le futur du Canadien

Publié le 16 novembre 2023 à 8h50
PAR NICOLAS DESROSIERS
Comme vous le savez, le Canadien de Montréal est au coeur d'une reconstruction. Depuis que Kent Hughes a pris les rênes de l'équipe en février 2022, plusieurs changements ont été effectués pour bâtir une formation qui sera prétendante aux championnats pendant de nombreuses années.

Malgré le parcours de Trevor Timmins comme directeur du recrutement qui laisse un goût amer en bouche des fans, on se rend compte aujourd'hui qu'il aura légué un héritage qui semble extrêmement prometteur pour l'avenir.

Actuellement, dans le club-école du Tricolore, trois recrues font leur marque à leur première saison professionnelle, et c'est franchement excitant pour l'avenir.

D'une part, après un début de campagne canon pour Joshua Roy, suivi d'un ralentissement de quelques matchs ensuite, le Québécois est redevenu tout feu tout flamme dans les derniers temps.

ADS

Il n'est maintenant qu'à un point du meilleur marqueur de la LAH, Adam Gaudette, avec 17 points en 13 matchs. Soulignons le fait que Roy a disputé deux parties de moins que lui.

Pour sa part, Sean Farrell a débuté l'année au ralenti, mais il a repris du poil de la bête dans les derniers duels. Il totalise 11 points en 13 rencontres, ce qui est un rendement épatant pour une recrue dans la ligue.

Ils sont respectivement le 1er et le 5e meilleur marqueur de la ligue parmi les joueurs de première année. Wow!


En plus, il y a un autre espoir important qui fait ses débuts professionnels et qui progresse de match en match, et c'est Logan Mailloux. Le choix de première ronde en 2021 cumule trois buts et sept points en 13 rencontres, dont cinq ont été obtenus à ses cinq dernières parties.

Il se retrouve au 23e rang des marqueurs au sein de toutes les recrues de la LAH, mais il est troisième parmi les défenseurs de première année, avec un point derrière Olen Zellweger et trois points derrière Brandt Clarke. Mentionnons que ces derniers sont deux espoirs de très haut niveau.


Considérant que Roy et Mailloux ont seulement 20 ans et que Farrell vient d'avoir 22 ans, ce sont des rendements offensifs très prometteurs qui laissent croire qu'ils devraient devenir des joueurs très importants pour le Canadien un jour.

En prenant en compte que David Reinbacher, Lane Hutson et Owen Beck devraient également avoir des impacts significatifs prochainement chez le Tricolore, l'avenir du club semble des plus excitants.

PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS
MARQUEUR.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE      CONSENTEMENTS