MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE

PHILLIP DANAULT A CARRÉMENT JETÉ MARC BERGEVIN SOUS L'AUTOBUS

28 SEP 2022 À 20H31      DAVID ST-JEAN
C'est mercredi que Phillip Danault s'est entretenu avec JiC et qu'il lui a avoué que de partir en Californie était la meilleure décision de sa carrière. En effet, le Québécois a adoré jouer à Montréal, mais l'opportunité qu'il a aujourd'hui est simplement parfaite. Danault croyait vraiment en ses moyens :

« Tant que tu ne l'as pas fait, tu n'y crois pas. Mais je croyais en ma capacité à générer de l'offensive. Je croyais que je pouvais être mieux exploité sur la glace et être utilisé différemment. J'avais Anze Kopitar devant moi. Je ne prenais pas juste les mises au jeu en territoire défensif. J'ai été extrêmement bien exploité. Ils ont vu la même chose que je voyais en moi. Tout a juste cliqué. »

C'est donc dire que les promesses des Kings à son endroit ont été tenues, alors que son rôle à Montréal le tracassait :

« Dès le début de la saison, je le savais. Il n'y avait rien qui se passait dans les négociations. On n'avait aucun retour et des choses sortaient dans les médias. C'était difficile mentalement les 20 premiers matchs. En plus, ma production offensive n'était pas là. Ça faisait six ans que j'étais à Montréal. Un moment donné, ça commence à rentrer mentalement. C'est certain que c'était magique de jouer à Montréal et j'ai adoré ça, mais il y avait d'autres choses de mon jeu que je devais aller exploiter ailleurs. »


Danault n'a ensuite pas manqué l'occasion de dire sa façon de penser lorsqu'il a su que Marc Bergevin le rejoignait à Los Angeles :

« Je ne sautais pas de joie. C'est lui qui m'a mis dehors de Montréal. Il ne croyait pas en la facette du jeu que moi je voulais continuer à développer. Il prenait une direction différente. Nous nous sommes reparlés. On a mangé une crème glacée et tout est correct maintenant. »


En plus d'avoir continué à offrir des performances défensives très solides à sa première saison chez les Kings, Danault a connu la meilleure récolte de buts de sa carrière avec 27 et sa deuxième meilleure récolte en termes de points avec 51. À Montréal, son total de buts le plus élevé fut 13 à deux reprises.
EN FEU 
TRANSACTION CANADIEN ET AVALANCHE: PIERRE LEBRUN SAVANCE ET UN NOUVEAU DÉVELOPPEMENT MAJEUR POURRAIT ACCÉLÉRER LES NÉGOCIATIONS
TRANSACTION CANADIEN ET AVALANCHE: PIERRE LEBRUN S'AVANCE ET UN NOUVEAU DÉVELOPPEMENT MAJEUR POURRAIT ACCÉLÉRER LES NÉGOCIATIONS
LE CANADIEN DE MONTRÉAL NARGUE SOLIDEMENT ARBER XHEKAJ POUR LA BONNE CAUSE
LE CANADIEN DE MONTRÉAL NARGUE SOLIDEMENT ARBER XHEKAJ POUR LA BONNE CAUSE
LES RUMEURS SUR ERIK KARLSSON SEMBLENT SE CONFIRMER
LES RUMEURS SUR ERIK KARLSSON SEMBLENT SE CONFIRMER
LE VERDICT EST TOMBÉ POUR LE DÉFENSEUR QUI ÉCOPERA CE SOIR ET ÇA NE FAIT PAS LE BONHEUR DES PARTISANS
LE VERDICT EST TOMBÉ POUR LE DÉFENSEUR QUI ÉCOPERA CE SOIR ET ÇA NE FAIT PAS LE BONHEUR DES PARTISANS
À VOIR: JACOB TROUBA TENTE DE DÉTRUIRE COMPLÈTEMENT NICO HISCHIER, MAIS IL FAIT UN FOU DE LUI TOTALEMENT ET ÇA FAIT LE TOUR DU WEB
À VOIR: JACOB TROUBA TENTE DE DÉTRUIRE COMPLÈTEMENT NICO HISCHIER, MAIS IL FAIT UN FOU DE LUI TOTALEMENT ET ÇA FAIT LE TOUR DU WEB
UNE SCÈNE TERRIFIANTE EST ARRIVÉE À COLUMBUS LUNDI SOIR ET JACK EICHEL EST LA VICTIME
UNE SCÈNE TERRIFIANTE EST ARRIVÉE À COLUMBUS LUNDI SOIR ET JACK EICHEL EST LA VICTIME
GARY BETTMAN PRIS UNE DÉCISION COMPLÈTEMENT RIDICULE QUI DONNE UNE SOLIDE CLAQUE AU POSSIBLE RETOUR DES NORDIQUES
GARY BETTMAN A PRIS UNE DÉCISION COMPLÈTEMENT RIDICULE QUI DONNE UNE SOLIDE CLAQUE AU POSSIBLE RETOUR DES NORDIQUES
ALEXANDER ROMANOV NEST PAS DANS LES BONNES GRÂCES DES ISLANDERS
ALEXANDER ROMANOV N'EST PAS DANS LES BONNES GRÂCES DES ISLANDERS
pub
CHRONIQUES