MEMBRE
  MEMBRE
RECHERCHE

Développement majeur: on sait pourquoi la prolongation de Cole Caufield tarde à se concrétiser

Publié le 2 juin 2023 à 8h30
PAR NICOLAS DESROSIERS
Nous avons appris hier un développement majeur concernant la prolongation de contrat de Cole Caufield avec le Canadien.

Alors qu'ils ont abordé le sujet en ondes à TVA Sports, Tony Marinaro a soulevé une information cruciale à Jean-Charles Lajoie, qui explique assez bien pourquoi les négociations ne semblent pas vouloir aboutir, et c'est même un nouveau détail qui pourrait tout changer.

« Le Tricolore, d'après ce que j'entends, n'est pas vraiment intéressé à donner plus d'argent à Caufield qu'à son capitaine Nick Suzuki. On veut respecter une certaine hiérarchie dans l'équipe et faire en sorte que le capitaine, qui est aussi le meilleur joueur, soit le plus haut salarié. » - Tony Marinaro

En gros, Kent Hughes souhaite utiliser un peu la même stratégie que les Bruins de Boston ont utilisée dans les dernières années, soit d'établir une échelle de moyenne annuelle en se basant sur le contrat du capitaine Nick Suzuki comme baromètre pour les signatures des nouvelles ententes.

PUBLICITÉS

De ce fait, Hughes souhaite indéniablement obtenir une entente inférieure aux 7,875 M$ qui sont octroyés au centre numéro un et pilier de l'équipe.

Bien évidemment, ça ne semble pas faire l'affaire du clan du numéro 22, qui vise probablement une entente à long terme de plus de 8 M$ par saison.

Même si cette stratégie semble très logique chez le Canadien et que j'admire la philosophie que souhaite installer Hughes au sein de sa structure salariale, afin de capitaliser les efforts sur une gestion de la masse salariale au maximum, il y a un énorme risque à prévoir dans ce dossier.

Le clan de l'attaquant vedette pourrait accepter la baisse de salaire exigée par Hughes, en réclamant toutefois à son tour un contrat à plus court terme, donc de 4 ou 5 ans, au lieu de 7 ou 8 ans.

« Supposons qu'on s'en va vers un contrat de quatre ans, ça veut dire que Montréal a trois ans pour gagner, parce qu'en 2027, Caufield aura quitté [via le marché des joueurs autonomes]. Cette option forcerait le Canadien à changer son plan complètement... » - Jean-Charles Lajoie

Nul besoin de vous dire que cette situation serait catastrophique pour le Canadien.

Non seulement le contrat de Caufield aurait une expiration bien plus rapide que prévu, mais il deviendrait un agent libre sans restriction dans un moment où le club pourrait redevenir de sérieux aspirants à la Coupe Stanley.

En revanche, il faut dire que les comparatifs sont du côté de Hughes et du Tricolore. Des attaquants avec un profil similaire au petit franc-tireur du CH ont signé des ententes inférieures à Suzuki, dont Matthew Boldy (7 ans et 7 M$ par saison) et Dylan Cozens (7 ans et 7,142 M$ par saison).

Souhaitons que ce dossier ne devienne pas une source de distraction avant le début de la prochaine campagne.


Crédit: DansLesCoulisses.com
PUBLICITÉS
SUJETS SIMILAIRES
PUBLICITÉS